- Ambre Ludwiczak

" Grâce à mon travail artistique, j’exprime ma recherche, mon interrogation
sur la temporalité de la vie et sur ses lumières.
Je matérialise par l’image des expériences
et intentions d’observation, d’attention et d’intentions.

La particularité de mes images se situent dans la thématique du quotidien.
Offrir à la vue ce que chacun à sous les yeux sans pour autant l'apercevoir.
Offrir au regard une vision a priori différente de ce qui est offert à tous
et notamment au travers d'éléments du quotidien anodins, voire méprisés, négligés ou déconsidérés.

Mes textures je les vois sur des murs défraîchis ...
Ma lumière je la capte à travers un plastique vieilli ou maculé...
Mes lignes dansent sur des portes fatiguées...
Mes structures se hissent sur un grillage à l'abandon ...

A travers usures, craquelures ou griffures émergent les traces du temps, empreintes de vies,
ressurgissent murmures et soupirs, témoins chargés d'un mystérieux empreint d'émotion...


Proposer un travail photographique abstrait à partir d’une matière commune à tous,
c’est pour moi une possibilité supplémentaire de faire ressentir
la poésie sensible extraite de notre semblante banalité.
Mon travail sur la matière, questionne sur nos racines, l’accumulation de strates de vies,
et reflète mon interrogation sur l’impermanence.

L'oeil comme une oreille, alerte et sollicité,
capture ce bruissement du quotidien, ce souffle rogné mais enfin libéré...
et propose à la vue ce qui a voulu être caché, ce qui a été délaissé
et auquel la vie, grâce à ces caresses multiples, chaleur, vent, humidité, gel, chocs...,
rend hommage en nous délivrant un témoignage esthétique riche.

Ces signes vivants inspirent mon travail poétique.
Ces éléments imposent naturellement l'observation amoureuse du détail.
Ce regard alors qu'il paraît le plus évident, est chargé d'abstraction et de rêverie.
A chacun d'y trouver sa profondeur...


Mon souhait est de rendre palpable la nécessaire jouissance du temps présent.
De communiquer une transcription de possibles perceptions d’éphémères sensations.
De pousser chacun à succomber à la séduction quotidienne du plaisir de vivre,
à la joie d’être par une observation attentive et une consciente présence au monde. 

Cette poésie transcendée qui m’appelle à travers l’habituel,
la banalité, voire l’oublié ou le délaissé
est une poésie-don qu’il m’est nécessaire d'accueillir et de communiquer en partage
pour participer à la création d’un monde enthousiaste et serein. "


Ambre Ludwiczak


Une approche en reportage et ateliers aussi : 
misenlumiere-ambre.com
 

Top